Le DIP sur la sellette (5′31)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading ... Loading ...

Le DIP sur la sellette (5′31)

15 février 11: Des parents dénoncent le manque de prévention relatif au jeu du foulard, suite à un drame survenu en mai 2009. Témoignages et réaction du Département de l’Instruction Publique.

3 commentaires à “Le DIP sur la sellette (5′31)”

  1. calvo Dit :

    Je suis outrée que l’on se cache derrière des faux semblant, sur l’appellation donné au fléau qui emporte nos enfants. Bien sur pour nous parents ce n’est pas un jeu mais pour nous enfants ce l’est, chercher de nouvelles sensations, vivre une nouvelle expérience sans en connaitre la réelle conséquence : la mort.
    Ma fille de 16 ans est décédée de ce jeu le 26 juin 2009, tous les signes de la pratique nous les avons eus mais nous ne les avons pas vus. Comment les voir sans les connaître.
    Bravo aux parents Tosi d’avoir le courage et la générosité de lutter pour sauver d’autres enfants.

  2. Robert T. Dit :

    D’apprendre que ce jeu existe encore est innaceptable. Il n’est plus possible de laisser ces pratiques se transmettre de génération en génération (je me souviens encore d’un évanouissement que j’ai subit à l’âge de 12 ans dans le préau de mon école, une expérience qui m’a marqué à vie). Depuis, rien n’a changé, sauf peut-être le nombre de victimes qui augmente et qui brise des familles, pourtant exemplaires. Je souhaite accompagner la famille Tosi dans sa campagne, je m’engage également à les soutenir dans cette démarche qui vise à nous responsabiliser. Merci aux autorités politiques de bien vouloir nous entendre, et de mettre tout en oeuvre pour instaurer une campagne de prévention durable.

  3. Mendel Christine Dit :

    Comment ne pas soutenir Fabienne & Massimo dans leur combat,généreux pour que d’autres familles n’aient pas à subir le même drame que le leur.
    Pour avoir assisté & participé a plusieurs réunions de prévention, en Suisse & en France,à ce sujet, en présence de parents venus témoigner, il est terrible de constater que peu de responsables de l’éducation de nos enfants ou petits enfants, soient informés du fléau qui se trame dans les cours de récréation.
    Il faut agir auprès de toutes les intitutions concernées: Education, parents d’élèves, enfants(de manière pédagogique appropriée), mais aussi, police pompiers ,médecins urgentistes, qui souvent dans leurs constats concluent à un suicide.
    Consultez le site de l’A.P.E.A.S, ou « le jeu du foulard. Personne ne peut y être insensible.
    La prévention est faite contre la drogue, l’alcool, le sida, la violence etc…
    le JEU DU FOULARD & les drames qui s’en suivent, doit AUSSI faire partie de la prévention.
    Fabienne & Massimo, continuez, à la mémoire de votre petit Florent. C.M.

Laisser un commentaire

-->

Vidéos favorites